Salarié en CDI : Comment financer sa formation professionnelle?

Que vous envisagiez une reconversion, l'acquisition de compétences spécifiques ou simplement l'amélioration de votre expertise dans votre domaine actuel, cet article vous dévoilera les soutiens financiers existants pour concrétiser votre projet de formation en tant que salarié en CDI.
Dec 5 / Aurélien DENIS

Dans un monde professionnel en constante évolution, la formation continue est devenue un levier essentiel pour rester compétitif et évoluer dans sa carrière. Pour un salarié en Contrat à Durée Indéterminée (CDI), l'opportunité de se former représente une porte ouverte vers l'acquisition de nouvelles compétences, l'évolution professionnelle et le maintien de sa valeur sur le marché du travail.


Write your awesome label here.

Cependant, les coûts associés à une formation peuvent parfois constituer un frein. C'est là qu'interviennent les divers dispositifs de financement disponibles pour soutenir le projet de formation d'un salarié en CDI. Cet article a pour ambition de vous accompagner dans la compréhension des différentes options de financement accessibles, des démarches à entreprendre et des clés pour optimiser cette opportunité de développement professionnel.


Que vous envisagiez une reconversion, l'acquisition de compétences spécifiques ou simplement l'amélioration de votre expertise dans votre domaine actuel, cet article vous dévoilera les soutiens financiers existants pour concrétiser votre projet de formation en tant que salarié en CDI. Enfin nous verrons également que les dirigeants ont eux aussi la possibilité de se faire financer des formations professionnelles.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) : Le financement pour tous

Depuis sa création en 2015, le Compte Personnel de Formation dit CPF (ex DIF - Droit Individuel à la formation) a révolutionné l'accès à la formation professionnelle pour les travailleurs en France. Ce dispositif a été conçu pour offrir une plus grande liberté et responsabilité aux individus dans la gestion de leur parcours de formation.


Le Compte Personnel de Formation est ouvert à toute personne âgée d'au moins 16 ans occupant un emploi (le critère d'âge est rabaissé à 15 ans pour les jeunes en contrat d'apprentissage).


À tout moment de votre parcours professionnel, votre Compte Personnel de Formation (CPF) offre la possibilité de financer des formations visant à renforcer vos compétences, voire à envisager une évolution de carrière, voire même un changement de poste ou de secteur d'activité. Ce dispositif vous autorise également à suivre des formations pour votre enrichissement personnel, même si elles ne sont pas directement liées à votre activité professionnelle. Dès lors que votre formation ne se déroule pendant vos heures de travail, vous n'êtes pas dans l'obligation d'informer votre employeur de votre choix d'utiliser votre CPF et de votre volonté de vous former.

Le CPF : Fonctionnement 

Le CPF fonctionne comme un compte en ligne, alimenté tout au long de la vie active d'un individu. Chaque salarié cumule des droits à la formation en euros (et non plus en heures depuis le 1er janvier 2019). Actuellement, le CPF offre des droits à la formation s'élevant à 500 euros par année travaillée, sans distinction de temps de travail (avec un plafond fixé à 5.000 euros).

A noter
En cas de crédits insuffisants, un salarié à la possibilité de demander à l'employeur d'abonder le CPF. Celui-ci peut également prendre l'initiative spontanée d'alimenter le CPF s'il souhaite renforcer les compétences de ses employés pour mieux répondre aux besoins de l'entreprise.

Grâce à la plateforme Mon Compte Formation, consulter son solde CPF et découvrir l'ensemble des formations éligibles est simple et rapide. Les formations éligibles au CPF doivent obligatoirement figurer dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Ce répertoire englobe une multitude de programmes diplômants et certifiants, proposés en présentiel ou à distance.

Conseils pour maximiser l'utilisation du CPF

Maximiser l'utilisation du CPF implique une bonne gestion des heures accumulées et une sélection avisée des formations. Des conseils pratiques, tels que la planification à long terme, la priorisation des compétences recherchées sur le marché du travail, et l'identification des formations répondant aux critères de qualité, peuvent aider à optimiser l'investissement de ses heures de CPF.

En complément, il est intéressant de noter qu'un CPF peut également financer un bilan de compétences.

FOCUS SUR... LE BILAN DE COMPÉTENCES

Le bilan de compétences est un dispositif qui permet à tout individu, de faire le point sur ses compétences, ses aptitudes et ses motivations professionnelles. Cette démarche vise à identifier ses atouts et axes d'amélioration pour définir un projet professionnel ou de formation cohérent. Le bilan de compétences peut être réalisé à l'initiative de l'individu ou à la demande de son employeur.

La durée du bilan de compétences est variable, généralement répartie sur plusieurs séances avec un consultant spécialisé. Durant ces rencontres, l'individu est amené à réaliser des exercices, des tests et des entretiens visant à explorer ses compétences, sa personnalité, ses motivations et à définir des pistes d'évolution professionnelle ou de formation.
À l'issue du bilan de compétences, un rapport détaillé est remis à l'individu. Ce document récapitule les conclusions des séances, les axes de développement identifiés ainsi que les recommandations pour la mise en œuvre du projet professionnel ou de formation envisagé

Les OPCO : Permettre aux salariés en CDI de faire financer les formations professionnelles par son entreprise

Les Opérateurs de Compétences (OPCO) sont des organismes chargés de collecter les fonds de la formation professionnelle et d'accompagner les entreprises dans le financement et la mise en œuvre des actions de formation. 

Le fonctionnement des OPCO

Chaque OPCO est dédié à un secteur d'activité spécifique. Leur rôle principal est de collecter les contributions des entreprises en matière de formation professionnelle et d'accompagner ces dernières dans la définition de leurs besoins en compétences. Les OPCO financent également des actions de formation et peuvent apporter un soutien financier direct ou sous forme de remboursement partiel des coûts.

A noter
Le soutien financier est souvent conditionné par le respect de certaines normes de qualité, dont le référentiel QUALIOPI.
FOCUS SUR... LE RÉFÉRENTIEL QUALIOPI

QUALIOPI est un référentiel qualité pour les prestataires d'actions concourant au développement des compétences.

Depuis le 1er janvier 2022, la certification qualité est obligatoire pour accéder aux fonds publics.
La marque QUALIOPI 
concerne donc tous les prestataires, y compris les formateurs indépendants, dispensant des actions : de formation professionnelle, de bilans de compétences, de validation des acquis de l’expérience et de formation par apprentissage.


Processus pour bénéficier du financement par un OPCO

Pour bénéficier du financement d'une formation via un OPCO, l'entreprise doit généralement identifier ses besoins en compétences et élaborer un plan de formation (voir plus bas). Elle doit ensuite se rapprocher de l'OPCO correspondant à son secteur d'activité et présenter un dossier de demande de financement. Ce dossier comprendra des informations sur la formation envisagée, son coût, ainsi que les objectifs visés.


Liste des OPCO et répartition par branche professionnelle

Voici la liste des 11 OPCOS et leur affectation par branche d'activité : 

A noter
Comme évoqué en introduction de cette partie, outre le financement des formations, les OPCO offrent également des services d'accompagnement aux entreprises. Cela peut inclure des conseils en matière de gestion des compétences, des informations sur les dispositifs de formation, des aides à la définition des besoins en compétences, ainsi que des outils pour optimiser les investissements formation.

Le CPF de transition professionnelle : Financement de la formation dans le cadre d'une reconversion professionnelle

Depuis le 1er janvier 2019, le Congé Individuel de Formation (CIF) a été remplacé par le CPF de transition, également appelé Projet de Transition Professionnelle (PTP). Ce dispositif spécifique du Compte Personnel de Formation est destiné aux salariés désirant se reconvertir professionnellement. Ce dispositif finance toute formation éligible au CPF permettant une transition vers un nouveau métier. Un salarié peut être éligible, dès lors qu'il a été en poste pendant 24 mois, dont 12 mois dans l'entreprise actuelle.

Processus pour bénéficier du financement CPF de transition

Si vous remplissez les critères d'éligibilité et avez identifié la formation adaptée à votre futur métier, la première étape consiste à postuler auprès de l'organisme de formation concerné. Ce dernier vérifiera si le parcours envisagé correspond bien à votre projet professionnel. En cas de validation de votre candidature et si la formation se déroule pendant vos heures de travail, vous devrez demander une autorisation d'absence à votre employeur au plus tard 120 jours avant le début de la formation, si celle-ci excède 6 mois. L'employeur ne peut refuser la demande, mais peut reporter votre départ en formation de 9 mois maximum si votre absence risque de perturber le fonctionnement de l'entreprise.


Une fois votre demande initiale effectuée, vous pourrez constituer un dossier auprès de l'organisme Transitions Pro de votre région. Ce dossier sera examiné par la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale (CPIR), évaluant la cohérence de votre projet professionnel, la pertinence du parcours de formation choisi, ainsi que les perspectives d'emploi en regard de la situation actuelle du marché du travail.

Le financement d'une formation peut également se faire par l'entreprise avec la mise en place d'un plan de formation

Il est important de noter que la prise en charge des frais de formation ne passent pas uniquement par les financements publics. La prise en charge des formations des salariés en CDI peut également se faire par une prise en charge privée.


En effet, les entreprises, conscientes de l'importance de la montée en compétences de leurs employés, élaborent des plans de formation. Ces plans sont des outils stratégiques visant à identifier les besoins en compétences, à définir les actions de formation adaptées et à contribuer au développement professionnel des salariés.

Objectifs et enjeux des plans de formation

Les plans de formation répondent à plusieurs objectifs parmi lesquels :

 Améliorer la performance individuelle et collective des équipes,
 S'adapter aux évolutions du marché,
 Favoriser l'évolution professionnelle des salariés au sein de l'entreprise, 
 Anticiper les mutations de métiers liées à la transformation digitale.

Élaboration et mise en œuvre des plans de formation

L'élaboration d'un plan de formation implique une analyse préalable des besoins en compétences, souvent réalisée en collaboration avec les managers, les RH et les salariés eux-mêmes. Une fois définis les axes prioritaires, des actions de formation adaptées sont sélectionnées, qu'elles soient dispensées en interne, par des prestataires externes ou en e-learning.

Le financement des plans de formation peut provenir des fonds propres de l'entreprise, des contributions obligatoires à la formation professionnelle, ou encore être soutenu par les OPCO évoqués plus haut. 

Suivi et évaluation des plans de formation

Un suivi régulier est nécessaire pour évaluer l'efficacité des actions mises en place. Cela permet d'ajuster les formations, d'évaluer les compétences acquises et de mesurer l'impact des investissements en formation sur la performance globale de l'entreprise.

Les avantages d'investir dans des plans de formations
  • Amélioration de la compétitivité, 
  • Fidélisation des collaborateurs,
  • Attractivité auprès des nouveaux talents,
  • Anticipation des évolutions du marché et adaptation aux nouvelles technologies.

L'action de formation du dirigeant est également finançable

Un dirigeant qui a suivi un programme afin d'acquérir de nouvelles compétences peut également bénéficier d'une prise en charge.

Le principal dispositif est un crédit d'impôt sur les dépenses de formation.


La notion de « chef d'entreprise » doit être entendue dans son acception large. Ainsi, sont considérés comme « chefs d'entreprise » les entrepreneurs individuels, gérants de société, présidents...

Les dépenses concernées 

Les dépenses éligibles à ce crédit sont les suivantes :

 Les actions de formation professionnelle,
 Les bilans de compétences,
 Les actions permettant de faire valider les acquis d'expérience,
 Les actions de formation par apprentissage.

Le calcul du crédit et imputation

Le crédit d'impôt est égal au produit : 

  • Du nombre d'heures passées par le chef d'entreprise en formation ; 
  • Par le taux horaire du salaire minimum de croissance (SMIC) 

Le taux horaire du SMIC à prendre en compte pour le calcul du crédit d'impôt est celui en vigueur au 31 décembre de l'année au titre de laquelle est calculé le crédit d'impôt.

Exemple
Pour une déclaration d’impôt en 2023 : un dirigeant qui a suivi 20 heures de formation en 2023, pourra déduire un crédit d'impôt d'un montant de 20 X 11,52 € (Smic horaire en vigueur à compter du 1/05/2023) = 230,40 €.

Le crédit d'impôt pour dépenses de formation des dirigeants est plafonné à la prise en compte de 40 heures de formation par année civile et par entreprise.


Le crédit d'impôt doit être soustrait au solde de l'impôt sur les bénéfices dû par l'entreprise au titre de l'année au cours de laquelle les dépenses éligibles ont été engagées.

A noter
Pour faciliter l’accès à l’offre de formation aux dirigeants des entreprises de moins de 10 collaborateurs, un nouvel avantage fiscal permet de doubler le montant du crédit d'impôt sur l’imposition de 2023.

Conclusion : Investir dans sa formation, un levier pour l'évolution professionnelle

Dans un contexte professionnel en perpétuelle évolution, la formation continue est un atout indéniable pour tout salarié désireux de progresser dans sa carrière. Pour une personne en Contrat à Durée Indéterminée (CDI), l'accès à des formations adaptées et la compréhension des mécanismes de financement revêtent une importance capitale pour rester compétitif sur le marché du travail.


Cet article a mis en lumière la diversité des possibilités de financement de la formation pour les salariés en CDI, mettant en avant des dispositifs tels que le Compte Personnel de Formation (CPF), les Plans de Formation en Entreprises, le CPF de Transition, entre autres. Chacun de ces mécanismes offre des opportunités spécifiques pour acquérir de nouvelles compétences, se reconvertir, ou encore évoluer professionnellement.


Il est crucial de comprendre que ces démarches de financement de la formation s'inscrivent dans une logique d'investissement personnel et professionnel. Choisir de se former, c'est investir dans son avenir, dans sa capacité à s'adapter aux évolutions du marché du travail, et dans sa propre valorisation en tant que professionnel.


N'oublions pas que la formation n'est pas seulement une question de compétences techniques, mais également un moyen de développer des soft skills, d'accroître sa confiance en soi et d'élargir ses horizons professionnels.


En saisissant ces opportunités de formation et en utilisant les outils de financement adéquats, les salariés en CDI peuvent non seulement développer leurs compétences, mais aussi ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles, contribuant ainsi à leur épanouissement professionnel et personnel.


Pour aller plus loin  (formation, audit, accompagnement...)

Si vous souhaitez avoir d'autres conseils pour optimiser votre démarche fiscal (CIR, CII, CIMA, CIJV, CIC...) ou simplement monter en compétence sur ces sujets, n'hésitez pas à consulter nos formations ou à nous contacter pour un audit indépendant ou un accompagnement complet à un prix préférentiel auprès de notre partenaire.

Questions fréquentes

Comment se faire payer une formation quand on est en CDI? 

Compte personnel (CPF) ou compte d'entreprise (financement OCPO), de nombreux leviers existent pour faire financer publiquement sa formation en France. A noter que le financement privée (directement par l'employeur) est également très fréquent et qu'il ne faut pas absolument rechercher le financement public pour mettre en place des plans de formation.

Comment connaître mes droits individuels à la formation?

Pour consulter vos droits, vous devez vous connecter à votre compte formation. Le compteur est alimenté en euros si vous êtes salarié à hauteur de 500 euros par an. Les droits sont reportables dans la limite d'un plafond de 5.000 euros.

Comment faire une demande de financement OPCO ? 

C'est à l'entreprise de faire cette demande pour ses employés. Une fois qu'elle a adhéré à son OPCO, la société réalise les démarches de demande le financement d'une formation en transmettant à l'OPCO un devis signé avec un organisme de formation agréé.

Est-ce possible de suivre une formation de reconversion sans quitter son emploi?

Oui. Le projet de transition professionnelle (PTP), permet au salarié de s'absenter de son poste pour suivre une formation destinée à lui permettre de changer de métier ou de profession.

Nos autres articles qui pourraient vous intéresser 

Le guide complet du Crédit Impôt Recherche (CIR)

Le guide complet du crédit impôt innovation (CII)

Le guide complet de l'IP BOX

Textes de référence